ENFR

SUMMIT 2019

 

NOUS SOMMES NOMBREUX.

L’ART, LE POLITIQUE ET DE MULTIPLES VÉRITÉS

 

Organisé en partenariat avec Jochen Volz, l'acclamé directeur du musée Pinacoteca de São Paulo au Brésil, le Verbier Art Summit 2019 a eu lieu le 1 et 2 février à Verbier en Suisse autour du thème: NOUS SOMMES NOMBREUX. L’ART, LE POLITIQUE ET DE MULTIPLES VÉRITÉS.

 

En ces temps d'incertitudes croissantes, nous avons besoin d’une compréhension plus profonde de la multiplicité des récits qui nous entourent. L’art a le potentiel de donner la parole aux voix oubliées ou réduites au silence, mais permet également d'envisager des solutions totalement innovantes. En réunissant artistes, directeurs de musée, activistes et académiciens, le Verbier Art Summit a souhaité engager le monde de l'art dans une réflexion critique sur ses responsabilités sociales et politiques. Nous sommes nombreux et ensemble nous avons exploré le pouvoir politique de l'art. 
 

Parmi les intervenants du Summit 2019 ont figurés les artistes Tania Bruguera, Latifa Echakhch, Grada Kilomba, Ernesto Neto et Rirkrit Tiravanija; l'éducatrice artistique Naine Terena; la curatrice Gabi Ngcobo; le philosophe Federico Campagna; la directrice de la Tate Maria Balshaw; le professeur de neurophysiologie Wolf Singer et le professeur de sociologie Boaventura de Sousa Santos.

 

Le Verbier Art Summit a reuni ces leaders d’opinion à Verbier pour deux jours d'inspirantes conférences sur l’art. En plus, le programme du Summit a inclut aussi plusieurs événement culturels organisés à Verbier, preparés en collaboration avec des partenaires culturels, des organisations internationales et des institutions académiques. Afin de générer des nouvelles initiatives et collaborations, les intervenants du Summit ont également participé à un programme de débat et de dialogue avec des parties prenantes du monde de l'art, tous Membres de notre plateforme internationale de discussion. Enfin, afin d’expandre la conversation à l'échelle d’un dialogue mondial, les intervenants du Summit 2019 contribueront à la série de publications du Verbier Art Summit, qui sera publiée en juin 2019.

 

Le directeur de musée Jochen Volz a invité les intervenants à participer au programme du Summit 2019 en fonction de leur pensée critique et de leur lien particulier avec la thématique traitée. Mêlant performances et installations, l’artiste Tania Bruguera (CU) est reconnue pour son oeuvre internationale qui associe l'art à l'activisme, dans une perspective artistique en quête de liberté et démocratie au-delà des frontières. Gabi Ngcobo (ZA) est une éducatrice et curatrice qui dans sa pratique explore les différentes manières de revisiter l’histoire, en examinant comment les récits historiques ont été traditionnellement construits par ceux étant dans une position privilégiée de pouvoir. Le travail artistique de Latifa Echakhch (CH) oscille entre la poésie et la politique et affronte les stéréotypes culturels en invitant le spectateur à réfléchir aux contradictions présentes dans la société.

Simultanément artiste, activiste et chercheuse, Naine Terena (BR) a présenté une approche singulièrement interdisciplinaire à la thématique du Summit 2019, avec un travail centré sur la société, l'art et les droits des populations autochtones de l'Amérique du Sud. Considérant son travail comme une pratique relationnelle, Rirkrit Tiravanija (TH) transgresse les frontières traditionnelles de l’art, en créant des nouvelles possibilités d’interaction humaine et d’échange communautaire.

 

L'artiste Ernesto Neto (BR) crée des sculptures immersives qui englobent oppositions symbiotiques; comme il a plus récemment démontré avec l’oeuvre monumentale GaiaMotherTree à la gare centrale de Zurich, dans le cadre d’un projet organisé par la Fondation Beyeler. L’œuvre artistique et littéraire de Grada Kilomba (PT) traite de manière critique les problématiques de la mémoire, du traumatisme, de la race et du genre. Grada s’engage également pour la décolonisation du savoir et de l’histoire. En complément de la critique de Grada sur les récits historiques dominants, Boaventura de Sousa Santos (PT), professeur à l’école d’économie de l’université de Coimbra, a apporté au Summit son expertise dans les domaines du droit, de la mondialisation, du pluralisme juridique, du multiculturalisme et des droits de l’homme. En utilisant une méthode de recherche interdisciplinaire hautement personnelle, le philosophe Federico Campagna (IT) a discuté du rapport entre la théorie et la pratique de la production culturelle. Son intervention au Summit a exploré les alternatives stratégies de libération pour sortir de l'impasse actuelle caractérisant notre imagination culturelle et politique.

 

Le professeur et docteur Wolf Singer (DE) est un neurophysiologiste de premier plan, qui s’intéresse à une explication naturaliste de la conscience, en prenant en compte conjointement l’ensemble cognitif des expériences matérielles et immatérielles. Tout au long de sa carrière, Maria Balshaw (UK) a poursuivi une vision progressiste et innovante en matière de muséologie, jusqu'en 2017 quand elle est devenue la première directrice de la Tate. En explorant le rôle du musée pour l’engagement de l’art comme instrument politique, la perspective et l'expérience de Maria ont apporté une dimension unique et réflexive au Summit 2019.

PARTENAIRES 2019

 

En plus du programme des conférences, le Verbier Art Summit a collaboré avec des partenaires culturels, des organisations internationales et des institutions académiques afin de présenter un programme culturel dans Verbier. En considérant le thème politique choisi pour l’année 2019, le Summit a collaboré avec l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), qui s’engage à protéger et assister les réfugiés partout dans le monde. L'HCR a envoyé son ambassadrice de bonne volonté honoraire à vie, la célèbre chanteuse d'opéra et de jazz Barbara Hendricks, qui a expliqué comment les initiatives artistiques peuvent transformer la vie des réfugiés.

 

Le Summit 2019 a inclus aussi la participation de l'EPFL+ECAL Lab, qui s’engage à promouvoir l'innovation à travers des collaborations entre des universités suisses et des instituts internationaux. Le Lab travaille actuellement sur un “environnement d’information immersif”, afin de mieux comprendre l’information et ses sources. En outre, le Centre d’Art Contemporain Genève a présenté un film sélectionné spécialement parmi les oeuvres présentées pendant la Biennale de l’image en mouvement 2018. Enfin, la Fondation Verbier 3-D a organisé des visites guidées gratuites sous la neige dans son parc de sculptures, comprenant une démonstration expérimentale du fonctionnement (test run) de AERO CAB, la dernière œuvre de leur actuel artiste en résidence, James Capper.

INTERVENANTS 2019

Jochen Volz

Jochen Volz est le directeur général de la Pinacothèque de São Paulo. En 2017, il était le curateur du Pavillon Brésilien à la 53ème Biennale de Venise. Il a été le curateur de la 32ème Biennale de São Paulo en 2016. Il a été également directeur du programme culturel de la Serpentine Galleries à Londres (2012-2015); directeur artistique à l'Instituto Inhotim (2005-2012) et curateur de l’espace d’art contemporain Portikus à Francfort (2001-2004). Volz a été co-curateur de l'exposition internationale de la 53ème Biennale de Venise (2009) et de la 1ère Triennale d'Aichi à Nagoya (2010) et ainsi que curateur invité pour la 27ème Biennale de São Paulo (2006),  en plus d'avoir contribué à plusieurs expositions à travers le monde. Il est diplômé d’une maîtrise en histoire de l'art, communication et pédagogie à l'Université Humboldt de Berlin (1998). Il vit et travaille à São Paulo.
 

Photo de Christina Rufatto | Pinacoteca de São Paulo

Dre Maria Balshaw CBE

Maria Balshaw est directrice du musée Tate de Londre, poste qu'elle occupe depuis juin 2017. Elle a la responsabilité globale de la direction stratégique de la Tate et ainsi que des opérations quotidiennes du musée. En tant que directrice, Maria est également administratrice des comptes, nommée par le Département du numérique, de la culture, des médias et des sports (DCMS). Auparavant, en tant que directrice du Whitworth, les galeries de l'université et de la ville de Manchester, Maria était responsable de la vision artistique et de la stratégie opérative de chaque galerie. En tant que directrice de la culture pour le conseil municipal de Manchester de 2013 à 2017, Maria a joué un rôle de premier plan dans l'établissement de la ville comme un des centres culturels majeur d’Angleterre. Maria est membre du conseil d’administration du Clore Leadership Program et du Festival international de Manchester. Elle a été membre du conseil d’administration du Arts Council England jusqu'en mars 2018. En juin 2015, Maria a reçu le titre de CBE (Compagnon de l’Ordre de l’Empire Britannique) pour ses services rendus aux arts à l'occasion de l'assignation des honneurs pour l’anniversaire de la reine.

Photo par Hugo Glendinning (2017)

Tania Bruguera

Tania Bruguera est une artiste cubaine spécialisée en installations et performances artistiques. Elle est reconnue à niveau international pour son travail qui associe l’art à l’activisme, avec l’objectif de se battre pour la liberté et la démocratie à travers les frontières. Après une exploration artistique de la potentialité du corps en tant que moyen d'interroger et attaquer les structures dominantes de pouvoir, Tania a commencé à se concentrer sur la création d’événements artistiques dans lesquels le public et son comportement deviennent les incontestés centres  actifs. Pendant sa carrière, Tania a inventé une méthode artistique novatrice, qui vise à dévoiler le mécanisme du pouvoir et à répondre aux problèmes liés à la répression, à la censure et aux inégalités sociales. Tania a été la protagoniste de diverses expositions dans des musées internationaux tels que la Tate Modern de Londres, le Van Abbemuseum de Eindhoven aux Pays-Bas et la Hayward Gallery de Londres.

Federico Campagna

Federico Campagna est un philosophe et écrivain. Ses derniers ouvrages publiés sont ‘Technique et magie: La reconstruction de la réalité’ (Bloomsbury, 2018) et ‘La dernière nuit’ (Zero Books, 2013) . Il est le rédacteur en chef de l’anthologie philosophique de Franco Berardi, "Quarante ans contre le travail" (Derive Approdi, 2017). Il a présenté ses recherches dans des institutions telles que la 57ème Biennale de Venise (Venise), Documenta 13 (Kassel), la Serpentine Gallery (Londres), le Centre Winzavod d'art contemporain (Moscou) et du MACBA (Barcelone). Federico est actuellement candidat au doctorat à la School of Communication du Royal College of Art de Londres.

Latifa Echakhch

Née en 1974 à El Khnansa au Maroc, Latifa Echakhch est arrivée en France à l'âge de 3 ans mais elle a passé la majeure partie de sa vie en Suisse. Son oeuvre artistique est à la fois multi-référentielle et multidirectionnelle, à l'image de son heterogen parcours personnel, de ses voyages et de ses interets éclectiques. Latifa Echakhch privilege la production de pièces d'installation qui sont en lien direct avec l'espace dans lequel elles sont présentées, en y mélangeant des références personnelles, multiculturelles, historiques et sociologiques. Lauréate du Prix Marcel Duchamp en 2013 et du Zurich Art Prize en 2015, Latifa Echakhch est diplômée de l'École nationale supérieure de Cergy-Pontoise et de l'École nationale des Beaux-Arts de Lyon. Elle vit à Fully en Suisse et elle est représentée par les galeries Kamel Mennour à Paris, Kaufmann-Repetto à Milan, Eva Presenhuber à Zurich et Dvir à Tel Aviv. Ses oeuvres ont récemment été présentées à la 15e Biennale d'Istanbul (2017), à la Galerie Power Plant, Toronto (2017), au Haus Konstruktiv, Zurich (2016), au Lentos Kunstmuseum, Linz (2015), au Swiss Institute, New York (2015), au Centre Pompidou, Paris (2014 - 2015), au Palazzo Grassi, Venise (2014), au Musée d'art contemporain de Lyon (2013) et au Hammer Museum, Los Angeles (2013).

Photo by Annik Wetter

Barbara Hendricks

Citoyenne helvético-suédoise née dans l’Arkansas (Etats-Unis), Barbara Hendricks a obtenu sa licence de musique à la Juilliard School, élève de la mezzo-soprano Jennie Tourel. Auparavant, à l’âge de vingt ans, elle avait obtenu sa licence de mathématiques et chimie à l’Université de Nebraska. En 1974, Barbara Hendricks a fait ses débuts sur scène aux Etats-Unis et en Europe pour ensuite se produire sur toutes les scènes les plus importantes à travers le monde. Barbara a vendu plus que 14 millions de disques, avec près de cent albums à son actif enregistrés chez Sony, Decca, DG et EMI / Warner. Depuis 2006, elle enregistre exclusivement pour son propre label, Arte Verum. Après presque 20 ans d'infatigables services pour la cause des réfugiés en collaboration avec le Haut-Commissariat des Nations-Unies aux Réfugiés, elle a reçu le titre d'Ambassadrice Honoraire à Vie de l'HCR (le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés). En 1998, elle crée la Fondation Barbara Hendricks pour la Paix et la Réconciliation afin de personnaliser sa lutte pour la prévention des conflits dans le monde, faciliter la réconciliation et encourager la paix. 

Grada Kilomba

Grada Kilomba est une artiste et écrivaine interdisciplinaire née à Lisbonne et résidant à Berlin. Son travail  traite critiquement les problématiques liées à la mémoire, au traumatisme, à la race et au gendre ."Qui peut parler?", "De quoi pouvons-nous parler?" et "Que se passe-t-il quand nous parlons?" sont les trois questions récurrentes dans l'œuvre de Grada. Elle est surtout connue pour son écriture subversive et son utilisation non conventionnelle des pratiques artistiques, dans lesquelles elle donne corps, voix et image à son propre texte, en utilisant une grande variété de formats tels que la lecture, la performance, l’installation, la production sonore et vidéo, toujours  avec la narration comme élément central. Son travail a été présenté, entre autres, à la 10ème Berlin Biennale; Documenta 14; la 32ème Biennale de São Paulo; à la Power Plant de Toronto; au MAAT - Musée d'art, d'architecture et de technologie, Lisbonne. Elle est l'auteure de “Souvenirs de la plantation” (2008), une compilation d'épisodes du racisme quotidien écrits sous la forme de courts récits psychanalytiques.

Ernesto Neto

Depuis le milieu des années ‘90, Ernesto Neto a produit des œuvres influentes qui explorent les constructions de l’espace social et du monde naturel, en invitant leur public à une interaction physique et à une expérience sensorielle. Né en 1964 à Rio de Janeiro, l'artiste vit et travaille toujours au Brésil. Il a étudié à l'Escola de Artes Visuais do Parque Lage de Rio de Janeiro en 1994 et en 1997. Il a également fréquenté le musée d'art moderne de Sao Paulo de 1994 à 1996. Son travail a été présenté dans de nombreuses expositions et biennales: plus récemment Ernesto a réalisé une installation monumentale qui était visible à la gare de Zurich, commandée par la Fondation Beyeler (2018), et il a également participé à la 14e Biennale de Lyon, organisée par Emma Lavigne (2017), à Manifesta 7 (2015), ainsi que à des expositions de groupe en 2017 au musée Guggenheim Bilbao, à la Galerie Albright Knox, au Centre Pompidou-Metz, en réalisant aussi une installation permanente au Museum of Contemporary Art, Chicago.

Photo par Camilla Coutinho

Gabi Ngcobo

Gabi Ngcobo est une artiste, curatrice et éducatrice vivant à Johannesburg, en Afrique du Sud. Depuis le début des années 2000, Ngcobo s'engage dans des projets de collaboration dans le domaine des arts, de la conservation et de l'éducation, pas seulement en Afrique du Sud, mais aussi dans un context international. Récemment, elle a présidé la 10ème Biennale de Berlin intitulée «We don’t need another hero» et elle a été une des co-curateurs de la 32ème Biennale de Sao Paulo (2016). Elle est membre fondatrice des plateformes collaboratives basées à Johannesburg NGO «Nothing Gets Organized» et Center for Historical Reenactments (CHR, 2010–14). Le NGO se concentre sur des processus d'auto-organisation se déroulant en dehors de structures, définitions, contextes ou formes prédéterminés. Le CHR s'adresse aux problématiques du moment en explorant comment les héritages historiques ont un impact et résonnent au sein de l'art contemporain.

Professeur Wolf Singer

Le professeur, docteur et docteur honoris causa Wolf Singer a étudié la médecine à Munich et à Paris. Il a obtenu son doctorat en médecine à l'université Ludwig Maximilian de Munich et son doctorat à l'université technique de Munich. Il est directeur émérite à l'Institut Max Planck pour la recherche sur le cerveau de Francfort, directeur et fondateur de l'Institut des hautes études de Francfort (FIAS) et de l'Institut de neuroscience Ernst Strüngmann (ESI) et il est également directeur du Forum Ernst Strüngmann. Ses recherches se concentrent  sur le substrat neuronal des fonctions cognitives supérieures, notamment sur la manière dont les sous-processus distribués dans le cerveau sont coordonnés et liés entre eux pour générer perceptions et actions cohérentes. Ces études sont réalisées avec l'aide de techniques électrophysiologiques appliquées à des singes élevés avec un entraînement comportemental et avec des méthodes d'imagerie non invasives sur l’homme.

Professeur Boaventura de Sousa Santos

Boaventura de Sousa Santos est professeur de sociologie à l'Université de Coimbra (Portugal) et chercheur distingué en droit à l'Université de Wisconsin-Madison. Il a obtenu un LL.M et un J.S.D à la Yale University et il est aussi titulaire d’un doctorat en droit honoris causa de l’Université McGill. Il est directeur du Centre d'études sociales de l'Université de Coimbra et il a extensivement écrit sur les questions de la mondialisation, de la sociologie du droit et de l'État, de l'épistémologie, des mouvements sociaux et du Forum social mondial. Il a reçu plusieurs prix, dont le plus récent, le prix scientifique et technologique du Mexique, en 2010, et le prix Kalven Jr. de l'association Law and Society, 2011. Son dernier projet “ALICE: Leading Europe to a New Way of Sharing the World Experiences” est financé par une subvention provenant du Conseil européen pour la recherche. Le projet a été lancé en juillet 2011 et il se poursuivra pendant les cinq prochaines années.

Naine Terena

Naine Terena appartient à la population indigène Terena de l'État du Mato Grosso do Sul. Elle est titulaire d’un doctorat en éducation, d’une maîtrise en art et d’un baccalauréat en communication sociale. Naine a reçu une bourse postdoctorale en éducation (juillet 2015) à la Lêtece — UFMT et elle tient actuellement des cours à l'Université Catholique du Mato Grosso dans les domaines de la communication sociale et de l'éducation indigène. Elle est productrice culturelle et artistique à Oráculo Comunicação pour l'éducation et la culture, où elle développe des projets de recherche, des ateliers et des activités liées à l'éducation, à la culture et au militantisme.

Rirkrit Tiravanija

Né à Buenos Aires et élevé en Thaïlande, en Éthiopie et au Canada, Rirkrit Tiravanija est un artiste contemporain qui brouille les frontières entre l’art et la vie, allant au-delà de la performance pour créer des événements artistiques socialement engagés qui demandent activement au public de devenir l'acteur principal de ces oeuvres d’art particulières. Il a été le protagoniste de nombreuses expositions dans les plus grands musées d’art contemporain dans le monde, tels que le Museum of Modern Art de New York, le Guggenheim Museum de New York, le musée Reiña Sofia de Madrid et le Los Angeles County Museum of Art. Rirkrit est membre de la faculté de la School of the Arts de la Columbia University et il est l'un des membres fondateurs et curateurs d'Utopia Station, un projet collectif d'artistes, historiens de l'art et curateurs. Rirkrit est également président d'un projet éducatif et écologique connu sous le nom de The Land Foundation, situé à Chiang Mai, où il maintient sa résidence principale et son studio. Rirkrit a été récompensé par de nombreux prix et subventions tels que le prestigieux prix Hugo Boss organisé par le Solomon R. Guggenheim Museum de New York (2004).

Photo par Anette Aurell

Gonzalo Vargas Llosa

M. Gonzalo Vargas Llosa est le Représentant régional du HCR pour les affaires européennes (basé à Bruxelles). Il a pris ses fonctions après avoir été représentant du HCR au Royaume-Uni (depuis octobre 2014). Il est arrivé à Londres après quatre ans en tant que représentant de la Refugee Agency en République dominicaine. Auparavant, il avait occupé le poste de conseiller principal en matière de politiques au bureau de liaison du HCR à New York de 2006 à 2010 et il avait été représentant au Panama de 2003 à 2005. Au cours de sa carrière, il a également participé à des missions d'urgence au Pakistan, au Darfour, au Soudan et en Libye. Il a exercé son premier poste au HCR pendant les guerres de succession en Yougoslavie, de 1994 à 1996, où il a été assistant de direction de l'envoyé spécial du HCR basé à Zagreb, en Croatie. Avant de rejoindre le HCR, il a travaillé pour UNOCHA de 1991 à 1994. Né au Pérou, il a étudié la littérature espagnole et anglaise à l'University College London et il parle l'espagnol, l'anglais et le français.

PROGRAMME 2019

VENDREDI 1 FÉVRIER 2019
 

Inspiration de l’après-midi

13.15-14.00 Verbier 3-D Foundation – Randonnée artistique dans le Parc de Sculptures

13.15-14.00 EPFL+ECAL Lab –
Expérience de recherche interactif, W Hotel

Programme des conférences du Verbier Art Summit,

W Hotel

14.30-14.35 Accueil – Anneliek Sijbrandij,
Fondatrice du Verbier Art Summit

14.35-14.45 Discours – Jochen Volz,
Directeur du musée Pinacoteca de São Paulo

14.45-15.05 Grada Kilomba – Artiste

15.05-15.25 Federico Campagna – Philosophe

15.25-15.45 Naine Terena – Educatrice artistique

15.45-16.00 Q&A panel 

16.00-16.30 pause

16.30-16.50 Gabi Ngcobo – Curatrice

16.50-17.10 Wolf Singer – Professeur de neurophysiologie

17.10-17.30 Ernesto Neto – Artiste

17.30-17.45 Q&A panel 

17.45-18.00 Synthèse – Jochen Volz,
Directeur du musée Pinacoteca de São Paulo

Programme du soir

22.30 Centre d’Art Contemporain Genève – projection de film O Vermelho do Meio-Dia de l’artiste Tobias Madison de la Biennale de l’Image en Mouvement, Cinéma de Verbier

SAMEDI 2 FÉVRIER 2019
 

Inspiration de l’après-midi

13.15-14.00 Verbier 3-D Foundation – Randonnée artistique et ‘test’ de AERO CAB par l’artiste James Capper

13.15-14.00 EPFL+ECAL Lab – Expérience de recherche interactif, W Hotel

Programme des conférences du Verbier Art Summit,

W Hotel

14.30-14.35 Accueil – Anneliek Sijbrandij,

Fondatrice du Verbier Art Summit

14.35-14.45 Discours – Jochen Volz,

Directeur du musée Pinacoteca de São Paulo

14.45-15.05 Barbara Hendricks – Ambassadrice HCR

15.05-15.25 Boaventura de Sousa Santos –

Professeur de sociologie

15.25-15.45 Tania Bruguera – Artiste

15.45-16.00 Q&A panel 

16.00-16.30 pause

16.30-16.50 Latifa Echakhch – Artiste

16.50-17.10 Maria Balshaw CBE – Directrice de la Tate

17.10-17.30 Rirkrit Tiravanija – Artiste

17.30-17.45 Q&A panel 

17.45-18.00 Synthèse – Jochen Volz,

Directeur du musée Pinacoteca de São Paulo

Vertical black.jpg
Pinacoteca.png
3-D Logo.png
EPFL ECAL lab logo.png

S'abonner pour recevoir notre newsletter.

  • Instagram - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

Contacts
 

Verbier Art Summit    
Case Postale 435
1936 Verbier
Switzerland

 

Tel : + 41 79 305 32 70
Tel : + 31 68 370 90 34  

info@verbierartsummit.org